La chapelle Saint-Etienne

Premier martyr de la Chrétienté, Etienne, diacre, dont la fête est fixée au 26 décembre, est particulièrement honoré dans notre cathédrale. L’avant-dernière chapelle de la nef ouvrant sur le bas-côté sud lui est dédiée depuis les années 1290. La décoration actuelle a été exécutée en 1768 par l’architecte avignonnais Pierre-Joseph Christophle qui y a réutilisé des éléments du xviie siècle : le tableau de Laurent de La Hyre représentant l’Assomption de la Vierge (1628), encadré des statues en bois blanchi (et autrefois doré) de saint Etienne et de saint Augustin, œuvres du sculpteur Nicolas Blasset (1600-1659) posées sur des enroulements.

Saint Etienne, accoudé sur le livre des Evangiles, est représenté jeune, la barbe courte, revêtu de la dalmatique des diacres, tenant d’une main les pierres de sa lapidation et de l’autre la palme du martyre. Face à lui, saint Augustin, vêtu de la dalmatique et de la chape, tient un cœur enflammé. Deux socles de chaque coté de la chapelle supportaient autrefois des reliquaires contenant des deux saints.

La grille est un magnifique ouvrage de serrurerie amiénoise. Au sol est placée la dalle tumulaire d’Henri Feydeau de Brou, évêque d’Amiens à la fin du règne de Louis XIV.

Les Chroniques de l’Archiviste – Aurélien André

10 – Chapelle Saint Etienne
Date

29 août 2019

Category

Les Chroniques de l'Archiviste, Visiter la cathédrale Notre-Dame d'Amiens

Write a comment:

*

Your email address will not be published.